L’Boulevart, un évènement qui vous fera mieux profiter du Riad à Marrakech

Riad alili

Il ne suffit pas de résider dans  Riad Alili à Marrakech pour profiter de bons moments dans le royaume chérifien. Il est aussi important d’en sortir pour découvrir d’autres villes où se tiennent des évènements de grande envergure. Nous pouvons par exemple citer « L’Boulevart » qui est un festival dédié à la musique underground au Maroc. Du 11 au 13 septembre 2015, la ville de Casablanca accueillera la 16e édition de cet évènement, pour le plus grand plaisir des passionnés de musique non traditionnelle. Cette année, la programmation s’annonce riche et éclectique, elle permettra de célébrer la créativité urbaine. De nombreux concerts se tiendront, principalement au COC tennis de Casablanca, ainsi qu’à la Fabrique Culturelle des Abattoirs. Casablanca vibrera donc aux rythmes de la musique underground. Pour le concert d’ouverture, le public pourra apprécier une vingtaine de groupes sélectionnés à travers les nombreuses villes du Maroc, la relève de la musique actuelle et alternative du Maroc.

Ces 20 groupes participeront également à la compétition du Tremplin L’Boulevart. Précisons que l’association EAC-L’Boulevart est à l’origine de cet évènement. Pendant quatre jours, le public pourra découvrir des artistes talentueux venant du Maroc et de pays étrangers. Parmi les plus connus, nous pouvons citer Zebda, Youssoupha, Hoba Hoba Spirit ou encore Myrath. Les organisateurs ont prévu pour cette année, la création de deux nouvelles résidences destinées à la création musicale et animées par des artistes de renom. Les artistes venus du Riad à Marrakech pourront donc s’épanouir à la création au sein de ces résidences.

La programmation est forte et elle prévoit de nombreuses activités, comme un spectacle urbain où le public pourra découvrir les dernières créations de la compagnie S’toon Zoo et celles du collectif Coolokolo. Les participants venus du Riad à Marrakech pourront également s’inscrire à des ateliers de cirque ou de théâtre, de street art, de peintures murales ou encore de graffiti. Le tout sera fait sur un nouveau chantier de « Sbagha Bagha », qui proposera à Casablanca des fresques gigantesques, pleines de couleurs et faites par des artistes invités à l’évènement. Les artistes graffeurs pourront également y mettre leur talent à l’épreuve. Le public pourra également profiter du rassemblement du souk associatif et musical avec sa scène libre. Il s’agit d’une trentaine d’associations qui travaillent dans le milieu culturel et social, accompagnées de collectifs d’artistes qui viendront sensibiliser les jeunes.